Thèses


AUTEUR:  
Docteur Yamina OUARHLENT

Service hématologie. CHU BATNA.

E mail : ouarhlent1_ys @ yahoo.fr
              warlenthema@yahoo.fr 


DIRECTEUR DE THESE:

Professeur Nadia BOUDJERRA
E mail : n_boudjerra@hotmail.com


Résumé :


Ce travail a été entrepris pour  évaluer  la prévalence de la carence en folate chez la femme enceinte dans la wilaya de Batna il s’agit d’une étude transversale qui a  concerné 375 parturientes, âgées en moyenne de 30,11±6,9  ans vues en consultation prénatal  (PMI).

 

MOTS CLES:
Anémies, femmes enceintes, carence, folate, fer vitamine B12, Prévalence, Prévention, supplémentation



Auteur : 

Dr BACHIRI Aissa

Maitre assistant en hématologie

Service d’Hématologie/HMRUO

 

Directeur de thèse :

Professeur Mohamed Amine BEKADJA

Professeur en Hématologie / Faculté de médecine d’Oran

Chef de service d’Hématologie et thérapie cellulaire EHU-Oran


Introduction :

La  prise en charge de myélome multiple (MM) s’est considérablement améliorée ces dernières années. Les résultats obtenus par l’autogreffe de CSH en première ligne et l’avènement des nouvelles molécules ont permis des progrès importants dans le traitement du MM des patients jeunes, âgés de moins de 65 ans.

Les schémas thérapeutiques actuels comportant un traitement d’induction associant un inhibiteur du protéasome, un immunomodulateur et des corticoïdes, une intensification thérapeutique avec perfusion de CSH, un traitement post-greffe (consolidation et entretien) ont permis  d’augmenter les taux de réponse (RC et TBRC) ainsi que la durée de survie.

Dans le cadre d’un travail prospectif et multicentrique, nous avons évalué cette stratégie de prise en charge du MM à Oran, au niveau de deux centres d’Hématologie.



 

THESE pour l’obtention du grade de docteur en Sciences médicales
Soutenue par le docteur Kaci Zohra en septembre 2008 à Alger
Directeur de thèse : Professeur M. Belhani


Titre : Prise en charge du patient adulte neutropénique au cours des chimiothérapies d’induction des leucémies aiguës

 

Résumé : Les progrès considérables réalisés dans la prise en charge des patients dans le domaine de l’onco-hématologie depuis quelques décennies ont permis une  amélioration du pronostic des hémopathies malignes au prix d’une augmentation de la toxicité des drogues qui se traduit par une augmentation de la fréquence et de la gravité des complications infectieuses.. De nombreux facteurs de risque prédisposent le patient cancéreux aux complications infectieuses, ces facteurs sont inhérents à la maladie, à ses traitements, et à la dénutrition souvent associée. Au cours des leucémies aiguës, le principal facteur de risque est la neutropénie chimio induite.

Notre étude qui a duré deux années (Février 2006- Janvier 2008) nous a  permis de recruter 61 malades atteints de leucémie aiguë.

L’analyse de 62 épisodes infectieux survenus  durant la phase d’induction chimiothérapique a retrouvé 21 infections microbiologiquement documentées soit 33,9% dont 57% de septicémies et 43% de foyers localisés documentés ,11 infections cliniquement documentées soit 17,7% et 30 fièvres d’origine indéterminée (FUO) soit 48,4%. Les septicémies sont plus fréquentes au cours des neutropénies profondes (PN<100). Une prédominance des BGN est notée, l’étude de la sensibilité des germes aux antibiotiques a montré 2 BGN sur 7et 3 CGP sur 5 multirésistants. On ne note pas de résistance à l’imipénème ni à la vancomycine. L’évaluation du schéma d’antibiothérapie de trois lignes a montré un taux de réponse de  87%.

8 patients sont décédés d’infection, des facteurs de mauvais pronostique ont été incriminés, ce sont : le type non lymphoblastique des leucémies, la neutropénie profonde (PN<100), les BGN à l’origine des septicémies, l’existence d’une candidose et le caractère polymicrobien des septicémies. Le classement des épisodes infectieux rejoint celui de la littérature. La prédominance des BGN est également notée dans certains centres mais dans les pays développés, les auteurs soulignent l’augmentation des infections à CGP liée à l’utilisation des cathéters veineux  centraux. Dans la littérature, de nombreux essais d’antibiothérapie empirique ont été  évalués, l’efficacité globale est variable (50 à 90%). Il est difficile de comparer les résultats d’études différentes.  

L’infection chez le patient neutropénique constitue une urgence diagnostique et thérapeutique, aussi, nous proposons des recommandations pour la prise en charge du patient neutropénique hospitalisé.




THESE DESM
Soutenue par le professeur Hocine AIT-ALI en date du 01/03/87


Titre: Facteurs pronostics des Leucémies aiguës lymphoblastiques en Algérie, perspectives de prise en charge des malades en Algérie.

 



THESE DESM
Soutenue par le professeur Saleha BELABBES en 1984


Titre: Répartition des Leucémies lymphoïdes et non lymphoïdes en Algérie.
Apport des données cytogénétiques




THESE pour l’obtention du grade de docteur en Sciences médicales
Soutenue par le docteur Bouzid Kamel le 05 mars 1987 à Alger
Directeur de thèse : Professeur RM. Hamladji


Titre : Syndromes drépanocytaires majeurs : aspects épidémiologiques, génétiques, cliniques, biologiques et thérapeutiques.

Résumé : L’approche épidémiologique détermine la fréquence génique ( qS = 0,0059 ) et individualise un foyer drépanocytaire à Lakhdaria. Certains paramètres génétiques prédominent dans la transmission de l’hémoglobine S en Algérie : la consanguinité, la fécondité des adultes malades et une transmission préférentielle par rapport au gène normal. Les syndromes drépanocytaires majeurs sont ensuite appréhendés sous l’angle clinique, biologique et évolutif par l’étude comparative des 3 grands génotypes ( SS, ST, SC ) répartis en 3 classes d’âge ( avant 5 ans, de 6 à 15 ans et adultes ). Le protocole
thérapeutique proposé, adapté aux conditions Algériennes actuelles, améliore significativement la symptomatologie rencontrée et pose les modalités de prise en charge idéales.




THESE N.BOUDJERRA,
Soutenue en 1988
Directeur de these : P.COLONNA


Titre: Intérêt et limites de l’examen cytologique dans le diagnostic de la maladie de Hodgkin

 

Ce travail a pour but d’évaluer l’intérêt du diagnostic de la maladie de HODGKIN par l’examen du produit de ponction d’un ganglion périphérique. Il a déterminé les critères de ce diagnostic, principalement à partir d’une étude rétrospective de 30 cas déjà diagnostiqués ; la présence de la cellule de STERNBERG est essentielle au diagnostic. Il a établi prospectivement sur des cas non diagnostiqués au préalable. L’efficacité du cytodiagnostic de malignité (96,6%) à partir de 118 cas ; l’efficacité du diagnostic de MH (85,3%) de 109 cas avec un seul observateur, 90,8% avec deux observateurs ; l’inutilité de tenter un classement en type histologique, (sensibilité de 48,3%) à partir du seul adénogramme.




THESE pour l’obtention du grade de docteur en Sciences médicales
Soutenue par Melle Zerhouni Fatiha 1989 à Alger ( département de pharmacie )
Directeur de thèse : Professeur P. Colonna


Titre : Les microsphérocytoses héréditaires en Algérie : étude hématologique et biochimique

Résumé : Ce travail a comporté une étude rétrospective portant sur 51 cas personnels diagnostiqués entre 1982 et 1988 et une étude prospective, approfondie sur 62 sujets dont 18 sphérocytaires ( appartenant à 9 familles ). Dans le but d’améliorer le diagnostic
des MSH en Algérie, nous avons testé la fragilité osmotique des hématies de façon simple et fiable par le ‘’PINK-TEST’’. Les résultats de l’étude hématologique ont montré qu’il existe une grande variabilité biologique de l’affection, à laquelle s’ajoute une variabilité dans le mode de transmission. L’étude biochimique des protéines membranaires totales de 15 sujets sphérocytaires n’a montré aucune anomalie chez 6 d’entre eux ; une diminution de l’ankyrine et de la spectrine chez 3 sujets ; une diminution partielle de la spectrine chez 5 sujets ; une diminution isolée de l’ankyrine chez 1 sujet. L’étude
structurale de la spectrine par électrophorèse unidimensionnelle et bidimensionnelle n’a révélé aucune anomalie sauf pour 1 sujet où nous avons noté : en électrophorèse unidimensionnelle : une diminution des bandes alpha I 80 ; Bêta II 65 ; 7 a et 12, une augmentation des bandes alpha I 74 ; 9 ; 12 ; 12 + 20 et Bêta IV 28. En électrophorèse
bidimensionnelle, la présence d’un spot supplémentaire par rapport au sujet contrôle.




THESE pour l’obtention du grade de docteur en Sciences médicales
Soutenue par le docteur Barama Azemi Allaleh en 1991 à Alger
Directeur de thèse : Professeur M. Trigui


Titre : La conservationn splénique, stratégie et résultats : à propos de 74 cas

Résumé : Le dogme de la splénectomie totale a lontemps vécu. Mais les observations d’infections graves post-splénectomie par King et Shumacher en 1952, ont mis un terme à cette attitude univoque et ont amené le chirurgien à envisager le traitement conservateur de la rate.
Après un rappel des bases anatomiques de la conservation splénique et du rôle immunologique de la rate, les méthodes de conservation sont rapportées.
Cette étude prospective portant sur 74 cas a pour but d’évaluer certaines de ces méthodes dans : les traumatismes, le kyste hydatique, les kystes non parasitaires et les lésions iatrogènes de la rate, ainsi que dans les anémies hémolytiques congénitales.
Les résultats obtenus après utilisation de ces méthodes thérapeutiques ont permis de conclure que :
- dans les traumatismes, la splénorraphie est un bon moyen d’hémostase ;
- dans les thalassémies majeurs, la splénectomie partielle est souvent suivie de récidive de l’hypersplénisme ;
- dans les drépano-thalassémies, au contraire, les résultats sont prometteurs ;
- dans le kyste hydatique de la rate, la résection du dôme saillant, par son inocuité, est une bonne alternative à la splénectomie totale.

 


 

THESE pour l’obtention du grade de docteur en Sciences médicales
Soutenue par le docteur Ahmed Nacer Redhouane le 09 Septembre 1993 à Alger
Directeur de thèse : Professeur RM. Hamladji


Titre : Le typage HLA dans le bilan prégreffe d’organes ( moelle osseuse et rein ) à partir de donneurs vivants apparentés.

Résumé : La mise en place d’un laboratoire d’histocompatibilité comportant la mise au point des techniques sérologiques de typage HLA-A , B, C et DR par microlymphocytotoxicité complément dépendante, nous permis d’effectuer le bilan prégreffe de moelle osseuse de 140 malades atteints d’hémopathies graves dont 109
( 77,85% ) ont un ou plusieurs donneurs potentiels compatibles ; l’existence et le nombre de ces donneurs compatibles au sein d’une famille apparaissant nettement dépendant du volume de la fratrie. La mise au point plus récente de la technique de culture mixte
lymphocytaire primaire uni et bidirectionnelle nous a permis pour dix d’entre eux de compléter le bilan prégreffe et d’acquérir dans ce domaine notre entière dépendance.
Par ailleurs, le bilan prégreffe rénale de dix couples donneur-receveur pour une transplantation rénale à partie de donneur vivant apparenté a été réalisé. Enfin, l’analyse des résultats obtenus à partir du typage HLA-A,B et C des 140 familles nous a également permis, d’une part de déterminer les fréquences géniques dans la population Algérienne et de les comparer à celle des populations Caucasoïdes, Négroïdes et
Mongoloïdes faisant apparaître de nombreuses similitudes avec les populations
Caucasoïdes et Négroïdes et l’existence de particularités concernant les allèles B5, B 14, B 21 et Cw 3, et d’autre part d’apprécier la fréquence du crossing-over HLA-A et B
( 1,36% ) apparaissant plus élevée que celle retrouvée dans la littérature ( 0,8% ).




THESE pour l’obtention du grade de docteur en Sciences médicales
Soutenue par le docteur Belkaid Mohamed Imadoudine le 26 juin 1994 à Alger
Directeur de thèse : Professeur P. Colonna

Titre : Rôle du virus Epstein-Barr dans la maladie de Hodgkin : mise en évidence dans les lésions ganglionnaires.

Résumé : le virus du virus d’Epstein-Barr ( EBV )est associé à la maladie de Hodgkin dans environ 50% des cas ( essentiellement les types histologiques à cellularité mixte :
CM ). La prévalence des marqueurs du virus EBV sur des ganglions de 89 patients ( pts ) hodgkiniens, 68 algériens ( Al ) et 21 français ( Fr ), diagnostiqués entre 1990 et 1993 a été étudiée par la mise en évidence de la protéine latente de membrane ( LMP ) sur coupes paraffinées et sur empreintes ganglionnaires, par hybridation in situ ( HIS ) utilisant les sondes EBERs et Bam HI ‘’W’’ mettant en évidence respectivement le RNA et le DNA viral et par PCR.
D’un point de vue technique, l’hybridation in situ utilisant la sonde EBERs est la méthode la plus sensible et la plus spécifique pour la mise en évidence de l’EBV dans la maladie de Hodgkin. La discordance des résultats entre la PCR et l’HIS peut être due à une moindre sensibilité de cette dernière technique, et/ou à la présence de l’EBV dans
les cellules lymphoïdes avoisinants les cellules de Reed-Stenberg ( CRS ). L’hybridation in situ utilisant la sonde EBERs est plus sensible à celle utilisant la sonde Bam HI "W" du fait du nombre de copies d’ARN plus élevé que le nombre d’ADN dans une même cellule. L’immunocytologie pour la mise en évidence de la LMP est plus sensible que l’immunohistologie.
Sur le plan histologique, dans tous les cas, Fr ou AI, et quelque soit la technique utilisée, l’EBV le plus souvent retrouvé dans le type CM.
Le nombre important de cas AI EBV-positifs, essentiellement chez l’adulte jeune, pourrait être lié à l’âge de la primo-infection, plus précoce en Algérie qu’en France.




THESE pour l’obtention du grade de docteur en Sciences médicales
Soutenue par le docteur Ainas Lahlou 1998 à Alger
Directeur de thèse : Professeur M. Belhani


Titre : Faisabilité et efficacité des protocoles de chimiothérapie lourde :
C2H2OPA et LSA2L2-MTX-HD dans le traitement des lymphomes malins non Hodgkiniens de haut grade de malignité de l’adulte.

Résumé : Les LNH de haut grade de malignité sont des tumeurs très agressives. Le traitement de ces hémopathies malignes repose essentiellement sur la polychimiothérapie. Le C2H2OPA protocole CT lourde pour l’endoxan et l’adriamycine à forte dose qu’il comporte est comparé au LSA2L2-MTX-HD qui est aussi un protocole de chimiothérapie lourd dans le traitement des LNH de haut grade de malignité de l’adulte. Le C2H2OPA de toxicité acceptable permettant sa faisabilité est aussi efficace que le LSA2L2-MTX-HD dont la forte toxicité limite sa faisabilité.



 

THESE de DESM
Soutenue en novembre 2004 par le Dr khadidja DJOUADI-LAHLOU

Directeur de thèse : Pr RM. Hamladji


TITRE : Valeur pronostique des anomalies cytogénétiques dans les leucémies aigues : A propos de 60 cas.


INTRODUCTION : Le but de notre travail est d’évaluer la fréquence des anomalies cytogénétique dans les leucémies aigues, en comparaison aux donnée de la littérature d’une part et d’établir la corrélation entre les résultas du caryotype et le pronostic des LAL et des LAM d’autre part.

MATERIEL ET METHODES
Une étude cytogénétique basée sur le caryotype hématologique effectuée chez 60 patients atteints de leucémies aigues (38 LANL et 22 LAL). Diagnostiqués entre janvier 1998 et janvier 2003.

RESULTAS :
Des anomalies chromosomiques dans 56% des cas
-Dans le groupe des LANL, une anomalie cytogénétique est retrouvée dans 18 cas ( 47%) l’application a nos cas de la classification pronostique SWOG permet d’identifier 9 cas dans le groupe favorable ( t ( 8 ; 21 ) : 6 cas et t (15 ; 17 ) :3 cas ), 25 cas dans le groupe intermédiaire ( trisomie 8 , perte de l’Y,caryotypes normaux ) et 4 cas dans le groupe défavorable dont les taux de RC sont respectivement de 88% , 60 % et 25% et la médiane de survie de 45mois,15 mois et 9 mois .

-Dans le groupe des LAL une anomalie cytogénétique est retrouvée dans 16 cas (72%).La classification pronostique permet de dégager trois groupes a risque cytogénétique : le groupe favorable (4 cas d’hyperploidie), le groupe intermédiaire (6 cas de caryotype normal) et le groupe défavorable 12 cas (anomalies de structure 7 cas, hypoploidie 5cas) dont les taux de RC sont respectivement de 100%, 100% et 50% et la médiane de survie de 45 mois, 32mois et 10 ,7 mois.

CONCLUSION
Le caryotype représente un facteur pronostique important et indépendant des autres facteurs clinico-biologiques, et permet d’assigner les patients à un protocole thérapeutique adapté.




THESE pour l’obtention du grade de docteur en Sciences médicales

Soutenue par le docteur BENAKLI Malek le 19 juin 2005 à Alger
Directeur de thèse : Pr RM. Hamladji


Titre : Greffe allogénique nonmyeloablative géno-identique

Résumé : L’allogreffe de cellules souches hematopoïétiques est une technique qui apporte un espoir de guérison dans un grand nombre d’affections hématologiques malignes et non malignes.
Elle s’est enrichie, depuis quelques années, d’une nouvelle modalité utilisant un conditionnement nonmyéloablatif à vocation essentiellement immunosuppressive qui permet l’installation d’une chimère hématopoïétique responsable d’un effet allogénique
contre les cellules normales et anormales du patient, avec réduction considérable de la morbidité à court terme. Cette réaction allogénique est contrôlée par l’analyse du chimèrisme qui permet une immunomodulation par réduction du traitement immunosupresseur associée ou non à des injections de lymphocytes du donneur afin
d’augmenter l’effet anti-leucémique (GVL).
Notre travail consiste à étudier cette nouvelle procédure de greffe appliquée à 98 patients de différentes pathologies (hémopathies myéloïdes et lymphoïdes). Ce qui ressort de manière évidente est la relative innocuité de la technique avec une absence d’aplasie
marquée et de toxicité muqueuse grave, d’où réduction du temps d’hospitalisation, des besoins transfusionnels et des thérapeutiques antibiotiques multiples.
La toxicité liée à la maladie du greffon contre l’hôte (GVH) semble équivalente à la greffe conventionnelle avec cependant la survenue de GVH aiguë d’apparition tardive souvent de forme grave nécessitant un traitement immunosuppresseur lourd.
Nous avons ensuite comparé les résultats des deux procédures de greffe à conditionnement atténué et à conditionnement classique dans la LMC, effectuées à 2 périodes différentes.
Cette étude comparative montre l’absence de différence significative entre les 2 groupes.
Ce qui conforte l’option de faire bénéficier cette modalité à de nombreux patients.
Enfin, l’étude montre l’intérêt de cette technique dans d’autres pathologies, avec des
résultats intéressants, essentiellement dans le myélome multiple.




THESE pour l’obtention du grade de docteur en Sciences médicales
Soutenue par le docteur Ramaoun Mohamed le 07 janvier 2006 à Alger
Directeur de thèse : Pr RM. Hamladji


Titre : Allogreffe de cellules souches hématopoiétiques géno-identiques dans la leucémie myéloide chronique.

Résumé : Notre étude porte sur une cohorte de 52 patients atteints de LMC ayant subi une allogreffe myeloablative géno-identique de Juillet 1998 à Mars 2003 et suivis jusqu’en Décembre 2004 avec un suivi médian de 41 mois (21 à 77) .Un greffon de CSP a été utilisé chez 42 patients (80%), un greffon médullaire chez 9 patients et du sang de
cordon chez un patient.
Un conditionnement myeloablatif à base de chimiothérapie associant Busulfan–
Endoxan chez les 32 patients en première phase chronique, et Busulfan-Endoxan-VP16 chez 20 patients en phase d’accélération a été appliqué.
Une GVHD aiguë a été observée chez 26 patients (50 %) de grade II à IV chez 17 patients (33 %) responsable de 3 décès, une GVHD chronique est observée dans 28 cas (54 % ), extensive dans 20 cas (38%), plus fréquente pour les greffes de CSP et responsable de 6 décès.
Sept patients ont rechuté dont 4 en acutisation, sont décédés. Dix huit patients ( 34,6 %) sont décédés, 14 patients (27 %) en rapport avec la TRM, dominée par la GVHD (17,2 %) et les infections (5,7%). La rechute est responsable de 4 décès (7,6 %).
La fréquence de la TRM augmente en fonction du score pronostique de Gratwohl, la survie actuarielle globale et la survie sans événement sont respectivement de 65 % et 59 % à 6 ans, tous ces résultats sont superposables à ceux de la littérature.



 

THESE DESM
Soutenue par le Docteur Mohamed Salim NEKKAL en date du 09/09/07


Titre: PREVALENCE DE LA BETA THALASSEMIE HETEROZYGOTE CHEZ LES COUPLES MARIES EN 2006 DANS LA WILAYA D'ALGER

RESUME: Les hémoglobinopathies , principalement constituées par les thalassémies et la drépanocytose, sont les maladies héréditaires mono géniques les plus répandues et les plus étudiées dans le monde. On évalue à environ 7% de la population mondiale soit 400 millions le nombre de porteurs hétérozygotes d'une hémoglobinopathie. Il naît entre 300 et 400 000 enfants porteurs d'une hémoglobinopathie sévère parmi lesquels 100 000 thalassémiques majeurs .Ces affections sont incurables en dehors d'une greffe de moelle osseuse allogénique et seule la prévention est préconisée.
En Algérie le nombre de malades ne cesse de croître comme le montrent les nombreuses études réalisées à des périodes différentes .Le point effectué en 2006 dénombre 750 malades .Ces affections se caractérisent par la lourdeur de la prise en charge et la sévérité du pronostic .La prévention n'occupe qu'une part minime dans notre pays, celle ci repose sur le trépied, identification des porteurs, conseil génétique et diagnostic anténatal.
Notre étude constitue la première étape de cette prévention en estimant la prévalence du trait bêta thalassémique dans un échantillon représentatif parmi les couples qui se son mariés en 2006 dans la wilaya d'Alger .Nous avons dépistés 998 couples et la prévalence du trait thalassémique est de 2 %.
Par ailleurs 4% de la population étudiée sont porteurs d'une anomalie de l'hémoglobine.
Les autres prévalences retrouvées sont 1,2% pour le trait drépanocytaire et 0,5% pour le trait C .Nous avons identifié également 2 couples à risque pour la Bêta thalassémie et un couple pour la drépanocytose.
Le risque de naissance d'enfants malades Bêta thalassémiques est de 1 pour 10000 naissances et celui d'une union entre Bêta thalassémiques hétérozygotes de 2 pour mille mariages. Ces résultats démontrent bien l'ampleur du problème et l'urgence de la mise en route d'une politique de prévention dont l'efficacité a été démontrée par de nombreux pays .Notre étude reflète l'état des lieux à Alger,et d'autres enquêtes dans d'autres wilayate nous semblent utiles et nécessaires afin de déterminer leurs prévalences respectives.
Dans un cadre plus général la légalisation du certificat prénuptial, qui nous a servi de base juridique pour effectuer les prélèvements, est un acquis important; toutefois l'imprécision des bilans à effectuer ainsi que la conduite à tenir devant la constatation d'une anomalie devraient faire l'objet d'une réflexion multidisciplinaire.



 

THESE DESM
Soutenue par le Docteur Salah Eddine BELAKEHAL en date du 11/06/09
Directeur de these : FZ. Ardjoun

Titre: Apport de la Cytométrie en Flux dans le Diagnostic et la Classification des Lymphomes

RESUME: Afin d’évaluer l’intérêt de la cytométrie en flux dans le diagnostic et la classification des lymphomes non hodgkiniens, nous avons analysé 69 ganglions, et 60 sang total réalisés chez 129 patients, pour lesquels le diagnostic de lymphome non hodgkinien était évoqué.
Pour cela, nous avons procédé en deux temps : Dans une première étape, nous avons mis en place la technique, nous avons appris à repérer les populations cibles, à choisir les différents panels, à faire les réglages manuels des tensions et des compensations, et à analyser les résultats immunophénotypiques. Dans une deuxième phase, nous avons appliqué cette technique au sang (60 cas), et aux ganglions d’abord par ponctions aspirations multiples (9 cas) puis par ponctions multiples sans aspiration (27 cas), et enfin par trituration dilacération (33 cas).
Après obtention de la suspension cellulaire, un marquage direct FITC/PE et FITC/PE/PerCP a été réalisé en utilisant des combinaisons pour les lymphocytes B, et les lymphocytes T/NK.
Les résultats se répartissent en 52 leucémies lymphoïdes chroniques dont 10 leucémies lymphoïdes chroniques mixtes, 7 lymphomes lymphocytiques, 9 lymphomes folliculaires, 6 lymphomes à cellules du manteau, 6 lymphomes de la zone marginale, 5 lymphomes malins T/NK, 19 lymphomes B à grandes cellules, 1 lymphome de Burkitt, 4 maladies de Hodgkin, 1 maladie de Castleman, 1 sarcoïdose, 2 métastases, et 16 hyperplasies lymphoïdes non spécifiques.
Ainsi, l’analyse par cytométrie en flux de ces 129 patients montre qu’il n’y a pas de faux positifs, qu’il y a une corrélation avec la morphologie à 100% dans le diagnostic des adénites, et à 87,8% dans le diagnostic des LNH. Cette technique, complète utilement la cytologie et / ou l’anatomopathologie dans le diagnostic et la classification de la majorité des lymphomes non hodgkiniens.

 


ARTICLES PUBLIES A L'ETRANGER



PRESSE



News :

10 - 11 Février 2017 - Alger , Hôtel Mercure 



Alger, 16 Décembre 2016  -  Hôtel Mercure 



Alger, 16 Décembre 2016  -  Hôtel Mercure 



13 avril 2017 à l'ENSM, Alger.



10-11 fevrier 2017



Le congrès Maghrébin d’Hématologie, Alger 26- 28 Mai 2016



Le 05 et 06 novembre 2016


Du 19 au 22 Octobre 2016 à Alger